Durant la seconde moitié du 19e et la première partie du 20e siècle, la Belgique figure parmi les grandes nations industrielles européennes. Son savoir-faire s’exporte par-delà le monde et on ne compte plus les réalisations présentent en Amérique du Sud, en Chine et même en Égypte.

Les différents chantiers menés sont l’occasion pour les industriels (patrons, ingénieurs et contremaîtres) de découvrir la Vallée du Nil et son formidable patrimoine. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à ramener des objets archéologiques (du plus modeste au plus colossal) qui constituent aujourd’hui le noyau des collections égyptologiques publiques belges.

Ce site se veut un prolongement numérique de l'exposition Made in Belgium. Industriels belges en Égypte (1830-1952) créée par le Musée royal de Mariemont dans le cadre du groupe de recherche EOS-ECAS : Pyramids & Progress, financé par le F.R.S.-FNRS et le FWO. Il permet également de naviguer à travers les quelques 700 documents numérisés à l'occasion de l’exposition. Ils sont disponibles dans la zone de recherche.